«3 mots, 3 phrases, 3 minutes» par Marcel Tenailleau

Publié le par seminaire. de Chavagnes sept1958/juin1961

   Marcel Tenailleau

Aux copains de Chavagnes 1960

 

            Le 18 Septembre 2010 restera pour moi une date unique car j’ai pu retrouver, avec beaucoup d’émotions dues à l’émergence de souvenirs d’enfance, une grande partie des copains de Chavagnes 1960, et de renouer le contact avec beaucoup d’autres qui se sont manifestés sans pouvoir y participer. Je vous remercie tous d’avoir donné suite à cette proposition de rencontre, importante pour moi.

               Pour la rubrique «  3 mots, 3 phrases, 3 minutes » sur le blog, je vous transmets ma participation écrite : « Relation, Famille, Route ». J’ai plaisir à partager ce concentré, à ce jour, de ma vie, avec tous les lecteurs du blog.

 

 

 

             La relation à plusieurs niveaux, et la communication, ont une place privilégiée dans mon parcours de vie : en individuel ou en groupe, après formations complémentaires, à visée thérapeutique (aide, compréhension, accompagnement, interactions, intervention), sportive, politique, sur le plan local, départemental, régional, national, mais aussi dans une autre dimension, spirituelle, avec l’au delà, vie antérieure)

             Je me suis impliqué intensément, quelquefois dangereusement, dans plusieurs contextes de vie, saisissant des opportunités « au fil de l’eau » dans un processus de vie manquant parfois de visibilité mais souvent motivé intuitivement par l’envie d’avancer, avec pour objectifs de créer et innover, développer, structurer et pérenniser, soutenir et amender, me former en acceptant d’apprendre des autres. Cette démarche a souvent fait émerger en moi une grande variété d’émotions et une forte dose d’adrénaline dont j’avais sans doute besoin pour me sentir très vivant. C’est ainsi que j’ai pris, quelquefois un peu aveuglement, mais heureusement avec une dose de prudence,des initiatives risquées car dépassant mes limites définies et posées inconsciemment par je ne sais qui ou quoi,sans doute par des croyances profondes et des valeurs, innées ou acquises, guidant mes comportements.

Une thérapie personnelle à 40 ans m’a permis d’apprendre à mieux me connaître, de découvrir encore davantage mon potentiel intérieur, mes valeurs profondes et de cheminer plus sereinement avec authenticité et congruence, en fonction de mes propres besoins.

 

Avec de tels équipements, psychologique, éducatif et spirituel (au sens des valeurs et croyances) dont les connexions et interactions entre eux apportent une réelle plus value, voici en raccourci, quelques éléments les plus notables à mes yeux, sur ma route de vie.

 

Sur le plan professionnel, après des études d’éducateur spécialisé, comme notre ami Guy Joguet, et en sciences de l’éducation, travail pendant 8 ans dans des établissements accompagnant des mineurs et leur parents en difficultés sociales, en situation de délinquance puis, pendant 8 nouvelles années, auprès de parents demandeurs d’aide ou non, avant de prendre la direction d’un établissement de soins de suite et de réadaptation accompagnant des adultes et leur famille ayant un problème d’addiction à un produit toxique ou à un comportement. J’ai dirigé une équipe composée de médecins addictologues, psychologues, infirmières, éducateur spécialisé, aides soignantes, éducateurs sportifs, art thérapeute, et créé puis développé un programme thérapeutique adapté, notamment en thérapie familiale et multi familiale.

 

Sur le plan familial, je suis marié et père de 4 garçons ; Avec leur mère, nous avons à ce jour 3 petits enfants et 2 à naître en 2012 (avril et août). Le second de nos garçons a été tué lors d’un accident de la route dont le tiers a été jugé coupable d’homicide involontaire. Ce fut une période de 10 ans très difficile à vivre et déterminante car cet accident, qui nous a touché au plus profond de nous, a totalement modifié le sens de la vie et de la mort, ma vision du monde et de l’au-delà.

 

Sur le plan social, engagement dans une association sportive locale (club de football), joueur puis entraîneur, secrétaire, membre de la commission départementale de Foot à 5 fondateur du rassemblement de Saint Jean de Monts regroupant aujourd’hui 4 000 enfants sur la plage au weck end de l’ascension. Sur le plan régional, je suis depuis 8 ans président de l’association IESCO « Institut d’Etudes en Systèmes et Communications de l’Ouest ». Nous gérons FORSYFA, (FORmation, SYstèmes, FAmilles) centre de formation à l’étude des systèmes familiaux pour personnel soignant et éducatif. Sur le plan national je fus plusieurs années vice président de la FNESAA, Fédération Nationale des Etablissements de Soins et d’Accompagnement en Addictologie, dans un rôle de représentant technique auprès du ministère de la santé et de la Direction de l’Organisation des Soins.

 

En tant que citoyen, élu municipal pendant 8 ans en tant que maire adjoint chargé des affaires scolaires et sociales, gérant notamment une MARPA (Maison d’Accueil Rurale pour Personnes Agées). Comme Alain, j’ai aussi été élu au Conseil des prud’hommes mais j’ai effectué un seul mandat.

 

En ce 1er Janvier 2012, j’entre dans un nouveau cycle de vie, celui de la retraite. J’ai toujours besoin d’adrénaline pour me sentir bien vivant. Elle me manque un peu actuellement car mes objectifs de vie sont actuellement revisités.et « re-traités » pour mieux les redéfinir de façon à ce qu’ils soient source de plaisir et joie de vivre.

 

J’espère vous retrouver lors d’une prochaine rencontre dont l’organisation est en cours de réflexion. Dans l’attente j’encourage tous les copains  à utiliser le blog, parfaitement géré par notre ami Hubert, pour transmettre leurs « 3 mots » avec toute la pudeur souhaitée ; Je suis heureux de l’avoir fait et de le partager avec vous tous. Nous pouvons échanger encore davantage en faisant vos commentaires sur le blog.

Très amicalement

 

Marcel Tenailleau

Publié dans Que sont-ils devenus

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article